*Sauvetage de la goélette SAINT-PIERRE*

15 avril 1902

équipage sauvé

Armement de la Pauline 
Vandenbussche G.A

Mer d’Islande

 Le capitaine Gens, qui  commandait le SAINT PIERRE  déclare que le 25 juin, à onze heures du soir son navire a abordé un rocher puis a coulé quelques heures après.

L’équipage a été sauvé par la goélette PAULINE qui l’a conduit à Reyckyawick. Ils sont rentrés à Dunkerque avec l’équipage de la LABORIEUSE par le steamer ANTIQUARY.

Voici le rapport de mer du capitaine du lougre SAINT PIERRE
Je soussigné, Gens Alfred, patron pécheur d’Islande commandant ledit navire dundee SAINT-PIERRE , de Dunkerque armé pour faire la pêche à la morue en Islande armé de douze hommes d’équipage tout compris jaugeant 45 tonneaux 69 centièmes, armateur M. Vancauwemberghe-Lemaire, déclare en outre être parti de ce port le cinq, mars où je suis atterri le 23 du même mois au cap Ingelsove et commencé ma pêche sans aucune circonstance remarquable à signaler jusqu’au vingt-cinq juin à onze heures vingt minutes du soir, heure du bord lorsque, me trouvant par une latitude 63’57 nord et longitude 25’66 ouest avec gros temps de vent E. S, E. pas de vue, lorsque courant tribord amures j’aperçus la mer qui brisait devant nous, je fis aussitôt virer de bord et ledit navire manqua à virer, par la fureur du temps, je fis aussitôt la manœuvre pour revenir et le tout fut inutile car le navire s’échoua.
Je fis aussitôt mettre à la pompe et le navire avait, trois pieds d’eau en cale, j’ai donc demandé secours, car le navire faisait de l’eau d’une manière alarmante. J’ai reçu des secours du navire PAULINE, capitaine Vandenbussche, qui manœuvra en conséquence, d’après la fureur du temps il est parvenu à mouiller ses deux ancres à une encablure de nous et fit former un va-et-vient pour sauver mon équipage et quelques objets du bord,. Ayant travaillé pendant quatre heures avec le va-et-vient le navire partit par lé fond
J’ai donc été secouru moi et mon équipage par le PAULINE et conduit à Reykjavik ou je suis entré le 26 juin 1902
Le lougre St-Pierre a été Construit en 1879 et avait une jauge de 45,69 tonneaux

Saint Pierre
Lougre construit à Boulogne – Armateur Vancauwenberghe-Lemaire – Capitaine Alfred Gens
Pauline
Armement de la Georges Cortier Capitaine Vandenbussche G.A

Sources
Le Grand Echo du Nord de la France du 23 JUILLET  1902
Données Jean-Pierre Mélis