*Sauvetage du feu flottant RUYTINGEN*

30 juin 1906 

Equipage sauvé

­Armement du remorqueur

Dunkerque :

Je trouve dans la presse deux versions différentes concernant le RUYTINGEN. La version Grand Echo paraît la plus crédible avec le rajout dans l’édition du 4 juillet

Selon le Grand Echo du Nord de la France

Le RUYTINGEN, bateau-feu, a été abordé vendredi soir, à 11 heures, par un voilier belge qui l’avait touché à tribord avant. Le voilier eut sa mâture à demi démolie.

Croyant que le RUYTINGEN allait couler, deux hommes de l’équipage, Sion et Joonekindt, purent monter à bord du navire abordeur ; les autres matelots, après avoir fait des signaux de détresse, se réfugièrent dans les canots.

Ils furent sauvé par le remorqueur.

Dans  son édition suivante on  peut lire :

L’abordeur du bateau feu RUYTINGHEN est connu. C’est un trois-mâts français, la NOÉMIE qui se rendait de la Tyne à Portland.
La NOÉMIE a déposé les deux hommes du RUYTINGEN, qui s’étaient jetés à son bord, sur le bateau-feu SANDETTIE qui a prévenu la malle d’Ostende. Celle-ci, en arrivant à destination a avisé la marine  qui a télégraphié aux ponts et chaussées. L’administration a envoyé le BALISIN  (Sans doute BALISEUR)  prendre les deux hommes à bord du SANDETTIE et les a ramenés à Dunkerque.

Selon le Petit Journal
Un incendie a éclaté cette nuit à bord du bateau-feu de RUYTINGEN, qui est mouillé, à douze milles au large du N.-N.-O. de Dunkerque.
Le bateau-feu n’a plus de mâture. Il a été pris en charge par un remorqueur qui l’a ramené au port, ainsi que son équipage qui s’était réfugié dans les canots du bord.
Le feu avait été mis par la foudre au cours de l’orage d’hier.

Le journal du 1er Juillet
Reprend les éléments du Grand Echo mais là c’ est un  vapeur qui trouve par hasard le RUYTINGEN

Source
Le Petit Journal du 30  juin 1906
Le Grand Echo du Nord de la France du 3 juillet 1906 et du 4 juillet 1906
Le Journal du 1er juillet 1906
La croix du Marin 8 juillet 1906