Sauvetage ARGUS

19 janvier 1906

Equipage sauvé

Commandant du MARINE
André Boulogne
Armement du MARINE

Dunkerque

Au moment où le NORD s’occupait de la goélette VOLONTAIRE, Le remorqueur MARINE se portait au secours du brick goélette danois ARGUS du port de Marchai qui se trouvait en perdition en plein dans bouée numéro 4.

Le navire qui faisait des signaux de détresse allait inévitablement connaître une perte totale sans la venue du remorqueur, qui put heureusement le remorquer, et le conduire au port.

Rapport du commandant Boulogne

Je soussigné, André Boulogne, patron remorqueur MARINE jaugeant 19 tonneaux avec ses huit hommes d’équipage, déclare être parti de Dunkerque le 18 janvier à destination de Douvres avec une jolie brise de la partie sud-ouest.

Vers midi me trouvant à 8 milles dans le large de la pointe de Walden, le vent commença à souffler en tempête de la partie ouest sud ouest et la mer ne tarda pas à se gonfler.

Vers 12h30, en raison de l’état de la mer qui devenait de plus en plus mauvaise, il me fallut retourner sur Dunkerque .

Arrivé à la hauteur de la bouée n°10, j’aperçois une goélette échouée au nord des Bragues dans le travers de la bouée N°3 (Goélette VOLONTAIRE)

En même temps un brick goélette avait ses pavillons en berne pour demander du secours et sous une voilure très réduite dans l’est du port. Ne pouvant porter assistance à celle qui était échouée sur les Bragues par suite de mon fort tirant d’eau, je me dirigeai en toute hâte sur le second qui se trouvait à ce moment en perdition dans l’est du port en plein danger de la bouée N°4.

Après environ une heure d’efforts, je parvins à prendre la remorque et à mettre en sécurité dans le port le brick-goélette danois ARGUS qui allait irrémédiablement se perdre sans mon secours

J’affirme le contenu, du présent rapport me réservant le droit de donner de plus amples détails si besoin est.
Dunkerque 19 janvier 1906 Le capitaine André Boulogne

Source
Nord maritime janvier 1906