*Sauvetage du  trois-mâts anglais BRUNEL*

18 décembre 1907

Patron
Arsène Bossu
Sous-patron

Taylor Joseph
Armement du Alexis Jeoffroy
Gustave Barra  – Ernest Bouhen – François Broussart – Michel Charlemain – 
Jules Dechesne – Julien Etcheverry – Léon Loyer -Louis Peluffe – 
Aimé Taylor – Jean Vanpraet

Dunkerque :

M Charles Lauwick, capitaine d’armement, ayant été avisé par le service du port, donna l’ordre d’armer le canot ALEXIS JEOFFROY.

Je me dirigeai vers la cale des pêcheurs où des vivres furent embarquées pour l’équipage du navire échoué avec ordre de rester en veille si je le jugeais nécessaire. Il était une heure de l’après-midi quand je débordai de la cale et j’arrivai à l’aviron près du trois-mâts anglais BRUNEL, capitaine Mac Lean, qui se trouvait échoué à environ 400 mètres de la jetée ouest.

Par suite du gros mauvais temps qui régnait, le transbordement de l’équipage offrait beaucoup de difficultés, le capitaine du navire nous pria de retourner au port avec des lettres pour le service du port, le remorquage et le courtier maritime. Il nous pria aussi de revenir si le temps fraîchissait.

Pour retourner au port, je fis établir ma voilure et, vers 4 heures, j’étais de retour de ma mission. Le vent alors ayant calmé et notre présence ne paraissant plus nécessaire, le canot fut remis à son poste.

J’ai été heureux de constater les qualités nautiques du canot ALEXIS JEOFFROY dans sa première sortie par mauvais temps. Il est léger, bon marcheur à l’aviron, très solide à la voile. En un mot, c’est une belle et excellente embarcation.

Sources
Annales de la Société Centrale de Sauvetage des Naufragés