Sauvetage du brick suédois LOUISA


29 janvier 1834

Équipage sauvé

Fréderick Sion sera décoré  de la
médaille d’or du Roi de Suède. 
Il sera félicité par l’Amiral Henri de Rigny 

Ministre de la Marine

Dunkerque :

Ces jours-là éclata l’une des plus furieuses tempêtes qui eussent encore soulevé les flots de la rade. Le vent souffla dès le 28 avec une violence qui redoubla le 29. Ce dernier jour, à dix heures du matin, un navire fut aperçu dans l’est, faisant des signaux de détresse.

C’était le brick suédois la LOUISA, capitaine Reckmanson, venant de Ramsgate et allant à Lisbonne. Il était temps de lui prêter secours. On tenta vainement de faire sortir une embarcation du port de Dunkerque ; la mer trop grosse, le vent contraire l’y refoulait sans cesse.

Alors des hommes s’offrirent à la hâler jusqu’à la tête submergée de l’estacade de l’Est, point de sortie du port.

Sion marcha le premier d’entre ceux de ces hommes intrépides. Sion les dirigea sur l’estacade malgré les vagues énormes qui venaient d’abord se briser sur lui. Mais la force de la mer triompha de la sienne. Une lame terrible, fondit sur lui et ses compagnons et en lança deux de l’estacade dans le port.

Sion veut se retenir à la rampe, mais il est renversé et sa jambe droite se brise. Il est avec peine retiré de cette position périlleuse et transporté par deux de ses compagnons vers la cité puis à sa demeure, où il fut soumis à un traitement long et pénible.

Source :
BNF Gallica Le Publicateur