Sauvetage du WAVERLEY par le CYCLONE

journée  30 mai 1940

4e jour de l’opération  DYNAMO

Plus de 150 personnes sauvées

Dans le début de soirée, après environ 30 minutes de navigation, le  dragueur anglais WAVERLEY fut attaqué par la même frappe aérienne de 12 heinkels allemands qui coula le NORMANIA  et le LORINA. Au début, les manœuvres permirent d’esquiver les bombes, le navire conservant sa vitesse grâce aux 12 concasseurs à charbon. La joie d’avoir touché deux avions ennemis fut vite atténuée par l’arrivée de trois bombes successives, la dernière toucha les moteurs du gouvernail.

Enfin un coup direct fit un trou de 2m de large dans le fond du navire. Il coula par l’arrière à 2 milles de la bouée SW du banc de Middlekerque, emportant avec lui 300 hommes. Beaucoup de vies furent sauvés grâce aux bouées de sauvetage qui se libérèrent quand le bateau coula. Celles-ci avaient été retenues par le capitaine Cameron et posées par le constructeur du bateau, les chantiers Inglis, l’automne précédent.

Le torpilleur CYCLONE qui est déjà chargé de 600 hommes en train d’évacuer Dunkerque  récupère 150 naufragés et rejoint Douvres. 

Le roue à aubes GOLDEN EAGLE de la compagnie anglaise Thames et d’autres bateaux participent aux secours. 

HMS Waverley – Nationalité: Anglaise – Type: dragueur de mines
Déplacement: 405 tjb – 149 tjn. Longueur: 71.63m, largeur: 7.95m, creux: 2.54m.
Propulsion: – navire à roues à aubes. –
 vitesse: 19 noeuds.
moteur compound diagonal, consruit par A. et J. Inglis à Glasgow. Puissance: 304 NHP,

Sources
Site Dunkerque Epaves
Crédits photos Dunkerque épaves 
Dunkerque, port du salut par Adolphe Lepotier