Sauvetage du voilier PORC EPIC 

Novembre 1848

Équipage de 11 personnes sauvé

Patron du canot : 
Conseil 

Armement du canot  :  
Gaspard Cryx, Loyer François, Henri Hosten
Jean Peuvion marins de Dunkerque 
Benjamin Morel /…

Armement du bateau N°50 de Calais
Patron Victor Masco
Armement  bateau N°40 de Calais
patron Victor Deworst
Armement du bateau N°4 de Calais
patron Auguste Levis 
Armement du N° l28 de Boulogne
Patron Jean-Baptiste Merette

Dunkerque :

Le brick, le PORC EPIC de Nantes, capitaine Harrison, allant du Mexique à Hambourg, avec du bois de campêche, après avoir talonné sur l’un des bancs de notre rade, et y avoir perdu son gouvernail, a fait côte tout près de notre estacade de l’est. Le cuisinier du bord se jeta aussitôt à la nage et réussit à  gagner la terre ; mais, exténué de fatigue, il fut recueilli dans le local de secours de la Société-Humaine. 

Le second du navire tenta également de se sauver dans un canot qui sans doute, chavira, puisque la mer ne rejeta, qu’un cadavre .

Au jour, on put juger que si le navire se brisait sous les efforts de la tempête, c’en était fait du reste de l’équipage qui après une nuit d’anxiété, multipliait ses signaux de détresse. 

Les membres de la Société Humaine, qui étaient accourus sur les lieux, firent organiser aussitôt le bateau de sauvetage. M. le capitaine Conseil, officier de port de Dunkerque et qui ne le cède à personne pour le courage et le zèle s’adjoignit huit marins d’élite et monta lui-même le bateau qui, non sans peine, au milieu des vagues qui se brisaient sur la plage parvint à atteindre le navire naufragé ; il eut le bonheur de sauver les dix hommes de l’équipage, qui restaient à bord, ainsi que le pilote Laidez, de Calais, embarqué sur le navire avant l’événement.  

Le retour se fit ainsi d’une manière heureuse, et bien que le canot de sauvetage contînt alors vingt personnes, il gagna la terre sans que l’on eût aucune perte à déplorer. 

Victor Masco de de Calais, patron du bateau N°50 de Calais a été décoré d’une-médaille pour plusieurs actes de dévouement

Jean Baptiste Merette à qui la Société humaine a décerné il y a trois ans, une médaille pour sa belle conduite en Islande.   

Sources
Archives municipales de Dunkerque –Fortune de mer sur les bancs de Flandre – Jean-Luc Porhel
Source Journal du Commerce Politique et littéraire du 9 novembre 1848