Sortie sur alerte

3 décembre 1949

Durée de la sortie 18h

Patron du canot
Édouard Brunet
Sous-patron 
Edouard Whitehead
Mécaniciens
Louis Jonnekin
Canotiers
Julien Hannequin, Julien Vérove
Edouard Whitehead fils, Albert Castien

Gravelines

Prévenu le 3 décembre 1949, vers 17 h. 30, par l’Administrateur de l’Inscription Maritime du Sous-Quartier de Gravelines, qu’un bateau inconnu se trouve en détresse dans le nord de l’église de Mardyck, entre les bouées 7 et 9.

Le vent soufflait en tempête venant de l’ouest, et la mer était démontée. Nous suivîmes la côte jusqu’à la bouée 7 et, nous mîmes en travers pour commencer nos recherches, nous n’avons rien vu ; nous continuâmes jusque la digue de Dunkerque toujours en longeant la côte le plus près possible, et avec l’aide de notre projecteur, nous n’avons rien trouvé.

Ne pouvant plus retourner à Gravelines par suite de la force de la tempête, de la marée, de la mer démontée, nous décidâmes de rentrer passer la nuit à Dunkerque et rendre compte de notre mission. Nous couchâmes au foyer du marin, et dès 7 heures le 4, je prévins Monsieur l’Administrateur en chef que nous n’avions rien trouvé.

Lui-même pensait à une fausse alerte. Le vent continuait à souffler en tempête mer N. O. Sur le conseil de Monsieur l’Administrateur en chef, il était prudent d’attendre l’accalmie, et après avoir mis notre canot en lieu sûr avec celui de Dunkerque, nous sommes retournés chez nous par l’autobus de Grand-Port vers midi.

Le 5, le vent s’est calmé un peu, nous sommes repartis par le même autobus vers Dunkerque pour ramener notre canot au port. Nous sortîmes de Dunkerque vers 8 h. 30 et fîmes route vers Gravelines où nous rentrâmes vers 11 h. 40, nous remontâmes notre canot à l’abri, et, pendant ces deux traversées malgré les tempêtes et la mer démontée, les moteurs ont bien fonctionné.

Nous avons su, par la suite, qu’il s’agissait d’une erreur du ferry-boat qui avait cru voir un navire en détresse dans les parages où avait sombré l’an dernier le ST-RAPHAEL.

Source
Annales de la Société Centrale de Sauvetage des Naufragés – SNSM Paris