Assistance au KESTREL

3 août 1949

 

Patron Canot Amiral Ronarc’h
Auguste Brunet
Sous-patron
Louis Bossu
Mécanicien
Joseph Bouteille Raymond Lafage
Canotiers
Lucien Bossu, Marceau Bossu
Louis Dewitte, Joseph Loyer

Dunkerque

Vers 8 h. 45, le Service du Port nous alerte qu’un yacht est en perdition au large de Zuydcoote. L’équipage, aussitôt alerté, rallie, et, à 9 h. 10, AMIRAL-RONARC’H appareille et fait route à I’est . Fort vent de W.-N.-W., grosse mer de N.-W. Une fois hors des jetées, je fais établir la voilure pour augmenter la vitesse.

Explorant les bancs de !a côte, j’aperçois l’épave du yacht KESTREL, de Southampton au sec en face du sanatorium de Zuydcoote. Mis le cap dessus, amené la toile, et, sonde en main, approché après avoir rempli 3 fois par les paquets de mer. Mais le KESTREL étant couché sur le flanc est déjà évacué par son équipage, il ne nous reste qu’à faire demi-tour. A 11 h. 30, rentré au port. Rien à signaler.

Le yacht anglais avec trois passagers (deux hommes et une femme : le capitaine Elwes, de Winchester ; Rae de Liverpool propriétaire du yacht et Mme Curtis de Londres) lutte, en vain, toute la nuit, pour atteindre Dunkerque. Vers 8 h. 30, les occupants se jettent à l’eau, et arrivent à la côte face au sana de Zuydcoote, où ils se rendirent. Le remorqueur ROBUSTE et l’AMIRAL RONARC’H se portent au secours du bâtiment. Ils ne peuvent à marée haute aborder le yacht que les flots submergeaient. On a espoir de sauver le bâtiment. Une opération est entreprise ce matin par le ROBUSTE, qui tentera de filer 600 mètres de câble, avant de commercer la traction. Les naufragés se sont réconfortés et reposés au sana.

Sources
Annales de la société centrale de sauvetage  des naufragés année 1949 – Archives SNSM Paris
La Croix du Nord 4 août 1949