Sauvetage du pétrolier en feu JOHANNISHUS

9 juin 1955

Durée de la sortie 10h25

Patron du canot
Louis Bossu
Mécanicien
Maurice Renault
Canotiers
Vincent Mazo –  Jean Baudouin 

Dunkerque

A 4 h. 05, alerte téléphonique du pilotage. A 4 h. 27, l’ AMIRAL RONARC’H est mis à l’eau ; à 4 h. 30, il appareille.

Aussitôt passées les jetées, nous prenons contact avec Radio-Dunkerque qui nous indique qu’un navire est en feu à 8 miles dans le 30° du bateau-feu de Sandettie.

Nous faisons donc route au 315. Vers 6 h. 30, nous apercevons une grosse fumée noire droit devant ; en même temps, nous interceptons divers messages du CITY OF BRUSSEL, faisant connaître au canot de sauvetage de Ramsgate que son assistance n’est plus nécessaire.

Nous continuons toutefois notre route. Vers 8 heures, nous croisons le MARECHAL FOCH, canot de sauvetage de Calais, qui rallie sa base après s’être assuré qu’il n’y avait pas de vies humaines à sauver.

A 8 h. 20, nous stoppons à 400 m. au vent du pétrolier à moteurs suédois JOHANNISHUS à bord duquel l’incendie fait rage, et est déjà assisté de 4 remorqueurs. Notre présence étant inutile, nous rallions Dunkerque à 14 h. 30.

Source
Annales de la Société Centrale de Sauvetage des Naufragés – SNSM Paris