-Sauvetage du brick anglais DOROTHY-

7 décembre 1855
Equipage sauvé

Participants au sauvetage :
Briantin—Busch- Busch -Calvé 
Caron – Hyppolite Declercq-
Léopold Declercq –  
Maréchal- Désiré Tixier-
François Tixier– Louis Wateraere

M. Morel, accompagné des membres du comité, était présent sur le lieu du sinistre et présida pendant plusieurs heures à toutes les mesures utiles au sauvetage de ces bâtiments. Il ne quitta qu’après s’être assuré que tous les secours avaient été donnés aux équipages naufragés. En témoignage de reconnaissance pour cet énergique dévouement, malgré son grand âge,  Morel était alors âgé de 75 ans, le principal secrétaire d’Etat de Sa Majesté britannique écrivit à M. Morel une lettre officielle de félicitation, et le 2 mars 1856, le Sous-Préfet de Dunkerque lui remettait à cette même occasion, par la voie hiérarchique, une médaille d’or.

Les participants reçurent tous une lettre de remerciements du gouvernement britannique

Dunkerque :

Plus tard vers neuf heures, François Tixier était rentré chez lui, lorsqu’il est prévenu qu’un navire DOROTHY capitaine Lamblin, est sur le point de se perdre à l’est du port.

Immédiatement, il va chercher deux de ses compagnons de dévouement, dont son frère Désiré Tixier, et se rend sur la jetée Est.

A chaque pas, ils risquent d’être enlevés par les lames furieuses qui déferlent, par-dessus la jetée.

Enfin, ils finissent par apercevoir le bâtiment à 10 ou 12 mètres. Ils crient aussitôt aux marins de monter dans la mâture, de manière à ce qu’on puisse les atteindre par la vergue de hune, seul moyen de sauvetage alors possible.

Les naufragés, affolés de terreur ou rompus de fatigue, ne donnent aucune réponse, et ce n’est qu’après 4 ou 5 minutes que l’on vit un des matelots monter à l’extrémité de la vergue de hune, s’y suspendre par les bras, et se laisser tomber dans les mains protectrices tendues vers lui.

Tout l’équipage fut ainsi heureusement sauvé.


Sources :
Michel Dahaene « Drames en mer »
Fortune de mer sur les bancs de Flandre – Jean-Luc Porhel