Sauvetage du trois-mâts barque AMIRAL MOORSON

14 hommes sauvés

7 mars 1858

Armement du canot :
Pierre Ficquet – Charles Lavie
Philippe Sailly – François Tixier
Charles Caeylers


La Société Humaine de Dunkerque
attribue une Médaille d’argent 
Sailly P.F
Témoignage de satisfaction
Caeylers C

Dunkerque

Le trois-mâts barque AMIRAL MOORSON, de Hull, parti d’Angleterre pour Constantinople sous le commandement du capitaine Leaper, avec un chargement de charbon, sombre à trois milles au nord du port de Dunkerque, après avoir perdu son gouvernail et s’être fortement avarié sur les bancs du large.

Tout l’équipage, composé de quatorze hommes, fut sauvé.

Plusieurs pilotes et marins, au nombre desquels nous trouvons Ficquet, se firent remarquer dans cette circonstance.

Ils se portèrent, avec empressement, au secours du navire en détresse, quoique l’état de la mer et la force du vent rendissent la sortie fort dangereuse pour le canot de la Société humaine.

Sources
Michel Dahaene « Drames en mer »
Fortune de mer sur les bancs de Flandre – Jean-Luc Porhel

Registre du pilotage dit ‘Peau de bouc’