Assistance au chalutier HENRIETTE

 5 décembre 1958

Armement Maurice Pinel

GRAVELINES

Dans la matinée du 5 décembre 1958, par brume épaisse, le chalutier Henriette s’échouait sous Oye-Plage à cause du brouillard qui était si dense et fit  que le patron ne put voir les feux A la marée du soir il n’était pas parvenu à se dégager.

A 18H00 sur demande de M. Gloaguen, Chef du Sous-Quartier et membre du Comité de Sauvetage, j’alertai l’équipage et, a 18 h. 40, le MAURICE PINEL était lancé et faisait route pour Oye-Plage où il arrivait à 19 h.10.

Vent de N.N.E. assez fort, mer houleuse et forte le long de la cote. Nous nous sommes approchés à 80 m. environ de I’HENRIETTE et avons proposé aux trois hommes qui le montaient de les prendre à notre bord.

Mais ils ont répondu qu’ils ne couraient aucun danger et qu’ils restaient. Après une dernière offre faite vingt minutes plus tard et également déclinée, nous avons pris le chemin du retour. Rentrée à 20 heures

L’HENRIETTE a été renflouée le 7 décembre par la Société Dunkerquoise de remorquage par le remorqueur RESOLU. 

HENRIETTE

Source
Annales de la société centrale de sauvetage des naufragés – Archives de la station SNSM de Dunkerque