Patron du Canot
Auguste Brunet
Sous Patron
Louis Bossu
Mécanicien
Maurice Renaut
– ALexis Cousien
Canotier
Jean Taufour – Jean Hottin – Marcel Gauthe

Patron du Canot
Joseph Leprêtre – Albert Castien
Mécanicien
Louis Jonnekin
Canotier
Charles Lemaire – Antoine Dubuis –
Albert Castien – Jacques Creton – Gilbert Fournier
Volontaire 
André Bonheur

A 17 h. 30, l’Inscription Maritime de Dunkerque nous fait connaître par téléphone que le yacht allemand LUANA avait été aperçu par le cargo CAP SPARTEL, arborant en tette de mat le pavillon V du code international (demande de secours).

L’AMIRAL RONARC’H appareilla à 17 h. 50 par bonne brise de suroît et mer houleuse, et rencontra dans le chenal Ouest le LUANA qui faisait route vers Dunkerque. En tête de mat, flottait le pavillon du Yacht-Club qui avait été confondu avec le pavillon V. Sur demande du bureau du Port, nous avons fait route pour rejoindre le canot de sauvetage de Gravelines non muni de radiophonie pour lui faire connaître que notre mission était terminée. La rencontre se fit au large de Loon-Plage, et a 20 h. les 2 canots rentraient de conserve à Dunkerque. Très bon fonctionnement des moteurs et de Ia radio. 

Gravelines

Vers 17 h. 15, M. L’Administrateur de Inscription Maritime, Chef du Quartier de Dunkerque, nous a donné ordre d’amener le canot au bas de sa glissière, prêt a appareiller, un voilier étant signalé en difficulté près de la bouée C devant Gravelines.

Devant l’abri, étaient déjà rassembles 2 titulaires et I volontaire.

L’ordre ayant alors été donné de sortir, le MAURICE PINEL franchissait les jetées du Grand-Fort-Philippe a 17 h. 45, par forte brise et mer houleuse.

A la bouée C, ou nous sommes arrivés à 18 h. 30, nous avons trouée le canot de sauvetage de Dunkerque qui nous a transmis l’ordre de cesser les recherches. Arrivés à 20 h. 15 à Dunkerque, nous en sommes repartis le lendemain à 11 h. 30. 13 h  retour à la base.

Source
Annales de la société centrale de sauvetage des naufragés – Archives de la station SNSM de Dunkerque