Sauvetage barque de pêche

9 octobre 1961

2 marins péri en mer

Durée de la sortie 7h

Patron Amiral Ronarc’h
Auguste Brunet
Sous Patron
Louis Bossu
Mécanicien
Maurice Renault,  Richard Renault
Canotier
Claude Leroy, Claude Noël

Dunkerque

A 12 h. 30, nous apprenons par téléphone par le chef de quartier qu’ un canot plastique armé par 3 hommes en partie de pêche a chaviré aux environs de la bouée N.7.E.

Aussitôt alerté, l’équipage rallie l ‘AMIRAL RONARC’H qui appareille.

Par vent de sud, force 3 et houle de l’ouest, il fait route vers la bouée indiquée, puis étend ses recherches jusqu´à la bouée de Nieuport, au nord, et aux environs de Ia bouée d’épave, au sud.

Par l’intermédiaire d’Ostende-Radio, nous entrâmes en liaison avec un avion de la base de Coxyde qui nous aide dans notre exploration. A la tombée de la nuit, I AMIRAL RONARC’H prit le chemin du retour. Rentré en abri à 19 h. 30. Très bon fonctionnement général.

L’un des naufragés a pu atteindre la côte , les corps des deux autres ont été rejetés par la mer sur les plages de Bray-Dunes et celle de la Panne.

Source :
Annales de la société centrale de sauvetage des naufragés – Archives SNSM Paris