Sauvetage du VIRGINIE AUGUSTINE

15 novembre 1862

Équipage sauvé

 

Armement du D178
Blondel

Un témoignage de satisfaction est décerné par le ministre de la marine à F. B. Blondel

Armement du 178

En mer

A une heure du matin la goélette française VIRGINIE AUGUSTINE, de 77 tonneaux, du port de Cherbourg, capitaine Meuro, allant de Hull à Séville, avec un chargement de fer et bois, sombre sur le banc de Godwyn à environ 15 milles de la côte de France.

L’équipage, après s’être embarqué dans la chaloupe, a été sauvé par le sieur Blondel, patron du bateau de pêche 178, du port de Gravelines. Le capitaine Meuro a fait les plus grands éloges du patron Blondel et de son équipage, qui ont fait preuve humanité et de courage, en les sauvant d’une mort certaine, la mer étant alors très grosse

Sources
Moniteur Universel du 11 avril 1863
L’Autorité du 22 novembre 1862