Sauvetage canot FIGLIA MINORE ou/et GASTON

30 août 1870

3 personnes sauvées

Sauveteurs
Equipage du Taureau

5 matelots, du trois-mâts GASTON* , de Bordeaux, capitaine Lafitte,  se rendaient à bord du navire en rade. L’abri jetait  fort , la mer était mauvaise , un coup de vent a fait chavirer le canoé dans le chenal. Deux marins se sont noyés, les 3 autres ont été sauvés par les hommes de l’équipage du bélier cuirassé  le TAUREAU.

*Dans son édition le 5 septembre, le journal L’Autorité  précise que les 2 matelots sauvés appartiennent à l’équipage du trois-mâts autrichien FIGLIA MINORE, de Trieste, commandé par le capitaine Paucovich.
Celui-ci  s’est empressé d’exprimer au commandant du bélier TAUREAU, le sentiment de sa vive gratitude et la profonde reconnaissance des deux matelots sauvés par le prompt et puissant secours que le service de son bâtiment leur a apporté en affrontant les plus grands dangers.

Monsieur le commandant, c’est grâce à votre bienveillante sollicitude, que les secours ont été portés par le service de votre bâtiment, à l’embarcation de mon navire, lorsqu’elle chavira à l’entrée de ce port et que 2 hommes qui la  montaient ont été sauvés.

Ndlr : Divergence dans les données de l’Autorité. Je pense que le canot était monté par 5 marins des deux trois-mâts ce qui rendrait ces données réalistes

Source
journal L’Autorité 30/8/1870