Sauvetage du trois-mâts ARGO

21 août 1875

Equipage sauvé

Pierre Delugny
Armement du Saint-Pierre

Dunkerque

5h du matin, par un temps brumeux, le vent est de la partie nord avec grosse mer, le bateau pilote SAINT PIERRE, de Dunkerque, entendant le canon de détresse dans le nord-ouest du port, fit force de voile malgré le mauvais temps, pour se porter au secours du navire échoué sur le Karendif

Ne pouvant accoster avec son bateau pilote, faute d’eau, le chef Delugny, expédia son canot avec 5 pilotes qui prennent toutes les mesures nécessaires pour retirer le navire de sa position dangereuse. Après 1 heure d’efforts, ils arrivent à le remettre à flot. Le bateau ne quitta pas ledit navire trois-mâts ARGO de Hambourg qu’après l’avoir appareillé et mis en bonne route pour Douvres, en laissant un pilote à bord.

Source
Journal L’Autorité 29/8/1875