Sauvetage de la goélette russe l’AMEE

11 février 1881

8 hommes sauvés

Patron du canot :
Pierre Joseph Leprêtre
Armement du canot :  
Jean Agez – Joseph Agez – Brunet
Jean François Dollet – Evrard – Jean Fournier
Louis Fournier -Gustave Leprêtre – Munnier
Plachôt- Vérove

Société Centrale de Sauvetage des Naufragés
Prime de 10frs à l’équipage du canot

Gravelines :

La goélette russe de 201 tonneaux l’AMEE, en voulant entrer dans le port de Gravelines, n’ayant pas de pilote à bord, manque la passe, et poussée par une très forte brise de Nord-Nord-Est et une mer très grosse, alla s’échouer, vers 1 heure du soir sur la barre du port à 100 mètres à l’Ouest de la jetée en construction.

Prévenu aussitôt, le patron Leprêtre fit mettre le canot à la mer qui atteignit, non sans difficultés à 1 heure 30 le navire en détresse et put recueillir les huit hommes de son équipage.

Ne pouvant, à cause du mauvais temps et des courants rentrer au port, Leprêtre n’hésita pas à venir échouer le canot sur le sable, où tout le monde a pu débarquer.

A la marée du soir, le canot a pu être ramené à Gravelines, et remisé dans la maison-abri avec quelques avaries peu considérables d’ailleurs.

Source
Annales de la Société Centrale de Sauvetage des Naufragés