Sauvetage du DA MEUNE

13 septembre 1986

6 personnes sauvées

Armement du Germaine Coty
Patron :
Jean-Marie Fournier
Mécanicien  :
Jean Fournier
Equipier :
Jean-Marie Strebelle. 

Gravelines 

A 15 heures 45, nous sommes prévenus qu’un voilier belge, le DA MEUNE, échoué auprès  du phare de Walde, a demandé assistance pour sa remise à flot. Le vent souffle de l’est, la mer est agitée.

La prochaine pleine mer est à 21 heures 20. Nous préparons le matériel et demandons l’aide d’un canot pneumatique du Yacht Club de Gravelines. Elle est accordée et la S.N. S. GERMAINE COTY appareille à 17 heures. Nous sommes sur les lieux à 18 heures. Les creux sont de 1 à 1,50 mètre, la visibilité est faible en raison de la pluie. A 18 heures 15, nous mouillons à la limite des brisants, puis nous essayons de passer la remorque avec le canot pneumatique, mais celle-ci est entraînée  par le courant. A 18 heures 30, nous demandons au mécanicien  de passer sur le voilier et la remorque est enfin établie au moyen d’une ligne. A 19 heures 45, le DA MEUNE est tiré de sa fâcheuse  position et nous faisons route sur Gravelines, mais le voilier fait eau.

La pompe d’assèchement bâbord  étale pour l’instant . A 19 heures 55, l’eau monte de plus en plus, le navire s’alourdit et gite sur bâbord . A 20 heures 15, le moteur bâbord stoppe,  noyé. Nous pensons pouvoir poursuivre et demandons l’intervention des sapeurs-pompiers à notre arrivée au port, avec une moto-pompe.

A 22 heures 05, nous accostons à quai.

Le voilier accuse une forte gîte  sur bâbord , mais il est en sécurité .

Source 
Archives de la SNSM

Photo la Voix du Nord