Sauvetage du trois-mâts norvégien FRAYA

13 janvier 1886

Equipage sauvé

Patron du canot :
Charles Pierre Lavie
Sous-patron :
Jean Marie Jonnekindt
Armement du canot :
Delugny Pierre * – Devos – Eggrickx – Kuydin  -Loonisse
Martin – Pilouster – Vemprade – Versaille
Patron du canot Saint-Jean :
Louis Félix Kindt
Armement du Progrès

*supposition de la présence de l’ancien pilote dans le canot

Dunkerque :

Vers cinq heures du soir, répondant à l’appel de deux coups de canon du Sémaphore, le canot de sauvetage est sorti à la remorque du vapeur le PROGRES, pour se porter au secours du trois-mâts norvégien FRAYA, lequel, remorqué par le vapeur le DUNKERQUOIS, ayant manqué l’entrée du port et n’ayant pu être relevé de la côte par ce remorqueur, s’y échoua presque immédiatement.

L’équipage du FRAYA avait été recueilli à bord du DUNKERQUOIS, et le canot de sauvetage, arrivé à cinq heures trois quarts sur le lieu du sinistre, ayant constaté qu’il n’y avait plus personne à bord du navire naufragé rentrait avec le PROGRES, au port de Dunkerque, à six heures et demie du soir.

Le patron Kindt Louis participa au sauvetage avec son canot le SAINT-JEAN.

Sources
BNF Gallica Le Gaulois