Sauvetage du trois-mâts norvégien TRIO

7 novembre 1888

Patron du canot  :
Auguste Ficquet
Sous-patron :
Jules Prevet

Armement du canot :
François Brandt – Léon Combe – Charles Corion
Jean Fleuriot – Edouard  Hedel – François Hedel –
Hippolyte Houvenaghel-Maurice Jouin – Désiré Loyer – Jules Vanhille

Dunkerque

Vers dix heures trente du matin le canon d’alarme annonçait à Dunkerque qu’un navire était en détresse dans les environs.

Sur l’ordre du capitaine de port un des patrons, le pilote Fiquet réunit l’équipage du canot de sauvetage et se rendit sur le lieu du sinistre conduit par le remorqueur le RAPIDE.

Il trouva sur le Braeck Banck, à six milles dans le nord du port, le trois-mâts norvégien TRIO, mouillé sur son ancre de bâbord et flottant sur son chargement de bois, les mâts à moitié brisés ; il ventait de la partie est, bon frais.

Le canot fit le tour du bâtiment et ne voyant personne à bord il revint au port où il reprit son poste à midi et demi.
 

Source
Annales de la Société Centrale de Sauvetage des Naufragés