Sauvetage du sloop dunkerquois DUC DE CHARTRES

7 septembre 1896

17 hommes sauvés

Armement du Dunkerquois
Armement du canot lamaneur N°6

Dunkerque :

Le sloop  commandé par le capitaine Legrand a fait naufrage en rentrant au port après une pénible campagne de pêche en Islande.

Engagé près du breack-bank il talonna avec violence et ne tarda pas à se défoncer.

le petit remorqueur Saint-Eloi qui revenait avec des promeneurs prévint le remorqueur Dunkerquois de la chambre de commerce

Le remorqueur DUNKERQUOIS se porta à son secours mais par crainte d’échouer à son tour ne put approcher.

C’est le canot lamaneur N°14 qui établit à l’aide de câbles un va-et-vient entre le DUC DE CHARTRES et le DUNKERQUOIS permettant ainsi de sauver les 17 membres d’équipage.Peu de temps après le DUC DE CHARTRES s’enfonçait dans les flots emportant le fruit de 6 mois de travail en Islande. 

Le capitaine Legrand, que la malchance semble poursuivre, a, l’année dernière, perdu le navire qu’il commandait, la goélette JEANNE. Il a déclaré que le Duc-de-Chartres était en mauvais état et avait fort souffert pendant la campagne et qu’il faisait eau.
Les malheureux naufragés furent débarqués à minuit. Sur le quai eurent lieu des scènes émouvantes ; les femmes et enfants des naufragés entouraient en pleurant ces malheureux, qui venaient en un instant de perdre le fruit de leur dure campagne. – 280 tonnes de morue – 
Le capitaine Legrand âgé de 40 ans, compte 21 campagnes d’Islande. C’est un brave marin fort estimé à Dunkerque. Il a obtenu en 1881 un témoignage officiel de satisfaction. Le DUC DE CHARTRES datait de 1889  il jaugeait 65 tonneaux.

Source
Le grand écho du Nord de la France du 9 septembre 1896