-Sauvetage du trois-mâts anglais SAINT JULIEN-

3 mars 1897

Patron du canot :
Jacques Jannekeyn
Sous-patron :
Charles Maryn
Armement du canot   :
Bart – Cayck – François Duart – Eggryckx
Ferbu – Charles Hedel – Edouard Hedel –
Lomme – François Noedts – Georges Robert
Armement du remorqueur Progrès

Dunkerque :

Sur les ordres de M. Hamelin, commandant du port, le canot de sauvetage a pris la remorque du vapeur PROGRES qui l’a conduit aux abords du Potje, gros temps d’Ouest, mer très forte.

Dans cette sorte de fosse, entre la côte et le banc du Trappeger, se trouvait le trois-mâts anglais SAINT JULIEN qui avait déradé après la rupture de ses chaînes.

Le canot parcourut rapidement les deux milles qui le séparaient du SAINT JULIEN et son patron, le pilote Jannekeyn, offrit au capitaine de le mettre à terre ainsi que l’équipage.

Comme la mâture avait été coupée et que les apparences du temps étaient sur ces entrefaites, devenues moins mauvaises, le capitaine refusa. Peu après en effet tout danger était écarté.

Source
Annales de la Société Centrale de Sauvetage des Naufragés