Alfred Joseph BRUNET

Sous-patron canot de sauvetage de Gravelines
18 sorties en mer
106 personnes sauvées et un équipage
Mérite Maritime -Officier

Discours de l’Amiral Duperré de remise de la Croix de la Légion d’honneur à Alfred Brunet notre sous-patron de Gravelines.

Le Ministre de la Marine a jugé que trente-huit ans et demi de services dont trente-sept ans et deux mois à la mer, le sauvetage de 110 personnes dans les canots qu’il commandait, le rendaient digne de porter l’Etoile des braves. Jamais sous cette croix n’a battu cœur plus vaillant.

Alfred-Joseph Brunet, au nom du Président de la République et en vertu des pouvoirs qui nous sont conférés, je vous fais Chevalier de la Légion d’Honneur.

Le sauvetage une histoire de Famille chez les BRUNET

Données généalogiques

Alfred Joseph né le 1er avril 1853 à Gravelines

Fils de Pierre Constant Brunet marin Oye le 4 décembre 1807 et de 

Marie Thérèse Lemaire  pêcheuse de Gravelines  le 3 février 1811

dont

               -Morte née » Brunet 1877-1877

               -Alfred Joseph Henri Constant Brunet 1879-1879

               -Jules Henri Joseph Brunet 1880-1889

               -Emile Henri Joseph Brunet 1883- 

               -Edouard Henri Joseph Brunet 1885-1971

               -Marie Thérèse Catherine Brunet 1888- 

               -Ida Marie Joseph Brunet 1891-

               -Pierre Constant Joseph Brunet 1893- 

               -Mort né » Brunet 1897-1897

Marié le 10 avril 1907 avec Marie-Josèphe Juliette Engrand

Décès  2 mars 1937

Vie professionnelle

38 ans et 2 mois de navigation (au 1er août 1911)

14 mois                       Marine Nationale 

37 ans                        Marine de pêche

Membre du tribunal maritime  commercial de Gravelines.

Conseiller municipal de Grand-Fort-Philippe.

Décorations

Légion d’Honneur le 1er avril 1912 – Dossier 19800035/0243 (Inscrit au prénom Alfrede)

Officier du Mérite Maritime en 1930 – Année de la création de l’ordre – Promu directement Officier

2 prix Henri Durand de Blois de 100 et 120 fr. en 1911 et 1912 pour services rendus

Sorties en mer et décorations

1881

12 octobre 1881        Sauvetage individuel 1 enfant  à Gravelines

                                         Médaille Argent 2°classe  du Ministre de la Marine

1883

7 mars                        Sauvetage du ARMAND ET ARMANDE – 6 personnes sauvées

4 octobre                    Sauvetage du ALMA – 8 personnes sauvées

                                                                                          Diplôme d’honneur de la SCSN

1890

14 août                        Sauvetage individuel d’un enfant à Gravelines

                                                                                           Médaille d’argent de 1° classe Ministre de la Marine

1891

5 aout                          Sauvetage individuel de Eugène Lemaire âgé de 8 ans – Gravelines

1895

3 mai                            Sauvetage du SAINT JOSEPH – 1 personne sauvée

                                                                                         Médaille d’Argent 2° classe de la SCSN

                                                                                         Témoignage satisfaction du Ministre de la Marine

1897

29 janvier                     Sauvetage du HILDA – 8 personnes sauvées

                                                                                         Médaille Argent 2° classe de la SCSN

1900

30 décembre                Sauvetage du PALMA – 5 personnes sauvées

                               Médaille Argent 1°classe de la SCSN

                                                 Médaille Or 2° du Ministre de la Marine

                                         Prix Henri Durand de Blois de 1 000 francs

1905

12 février                      Sortie en mer pour assistance au GUENOWLE

1907

22 janvier                      Sauvetage du  bateau 330 – 1 personne sauvée

23 janvier                      Sauvetage du MARIE IDA  – 8 personnes sauvées

                                Médaille d’or de 2e classe du ministre de la marine

                                 Médaille de bronze de la SCSN

1908

3 janvier                        Sauvetage du ABRANA – 8 personnes sauvées

1er septembre               Sortie en mer pour assistance au RACHEL

2 septembre                  Sauvetage du MADELEINE-FELICITE – 1 équipage sauvé

1909

9 novembre                   Sauvetage du JUPITER – 14 personnes sauvées

1910

11 novembre                  Sauvetage d’un bateau de pêche – 1 personne sauvée

11 novembre                  Sauvetage de la MOUETTE  – 6 personnes sauvées

                                                                                       Prix Henri Durand de blois de 100 Frs

1911

12 janvier                       Sauvetage du ALEXANDRE  17 personnes sauvées

Médaille d’or de 1° classe de la SCSN

                          Médaille de bronze du Ministre de la Marine

1912

1er avril                          Sauvetage du PETIT JULIEN – 6 personnes sauvées

10 décembre                  Sauvetage de la JEUNE MARGUERITE – 8 personnes sauvées

                                           Médaille d’or 2° classe de la SCSN

                              Témoignage de satisfaction du Ministre de la Marine

Nota : selon son dossier Léonore il lui est attribué 13 sauvetages individuels en plus de ceux cités ici

 

Obsèques d’Alfred Brunet

Le lundi 1er mars 1937 ont eu lieu en l’église de Grand- Fort-Philippe, les obsèques d’Alfred Brunet, sous-patron honoraire du canot de sauvetage, Chevalier de la Légion d’honneur, Officier du Mérite Maritine, décédé dans sa 84 année. La nombreuse assistance témoignait de l’estime unanime dont était l’objet ce vaillant sauveteur.

Le Président du Comité de Sauvetage de Gravelines, M. Paul Torris, a rendu à sa mémoire un touchant hommage qui résume admirablement les traits d une belle figure de sauveteur :

« Alfred Brunet était de cette race forte qui ne se laisse jamais abattre par les coups du sort. Comme tous les marins de nos côtes, il a « bourlingué » nuit et jour, sans jamais hésiter ni « mollir ».  «Canotier en 1871, sous-patron en 1884, patron par intérim en 1908, chevalier de la Légion d’Honneur en 1911, officier du Mérite Maritime dès la fondation de cet ordre en 1930, Brunet était toujours sur la brèche.

« Même à la retraite, il a encore participé avec son ami François Leprêtre à trois sorties du canot de sauvetage, et a contribué à sauver vingt personnes. 

Le Ministère de la Marine, la Société des Sauveteurs du Nord, la Société Centrale de Paris lui ont décerné toute la gamme des médailles, de bronze, d’argent, et d’or.

Le roi de Norvège lui a fait envoyer un superbe vase en argent, pour le sauvetage en 1897 de l’équipage du brick norvégien HILDA.

66 années dans la Société Centrale;  28 récompenses diverses;  une vie exemplaire

Voilà de quoi enorgueillir légitimement toute la famille d’Alfred Brunet, à laquelle nous exprimons nos plus sympathiques condoléances.

« Quant à toi, mon cher Alfred, dors dans la paix du Seigneur, en face de cette magnifique Station de Sauvetage qui s’élève sur les bords du chenal, et dont tu aurais été si heureux de voir l’inauguration l’été prochain. « Au revoir, cher ami« .

La plus grande fierté d’Alfred Brunet a été de voir son fils, patron du canot de sauvetage de Gravelines, continuer les beaux exemples qu’il lui a laissés.

Sources
BNF Gallica Société Centrale de Sauvetage des nN
Source généalogie  Travaux Gérard Bollengier