-Décorations, Médailles, Prix et récompenses-

La Société Humaine de Dunkerque, La Société Centrale de Sauvetage des Naufragés, le Ministère de la Marine ou de l’Intérieur, l’Académie Française, la Société des Sauveteurs du Nord Pas-de-Calais  ont souvent récompensé les personnes réalisant des actes de sauvetages.

Les   décorations françaises et étrangères, les médailles,  diplômes, lettres, cadeaux, seront, dans la limite des connaissances, décrits dans cette partie

Décorations nationales

Légion d’Honneur créée en 1802 par Napoléon Bonaparte (lien vers Wikipédia

28 personnes du dunkerquois décorées au titre du sauvetage (liste non exhaustive)

Chevalier

  Jacques Bommelaer –   Arsène Bossu – Louis Bossu – Auguste Brunet – Eugène Charet – Pierre Delugny – 

Fréderic Denquin – Gaston Etcheverry – Auguste Ficquet –  Pierre Ficquet -Pierre Jean-Baptiste Gens (Gr)- Auguste Hivin  –

Pierre Jannekeyn – Charles Lavie – Charles Lauwick – Charles Lefebvre  – Joseph Leprêtre (Gr) – Jules Leroy – Joseph Looten 

– Emile Rees –  Maurice Renault -Thomas Salomont – JosephTaylor – François Tixier -Julien Vandenbroucke -Pierre Weins – Eugène Vandenbussche (Gr)
 

Officier

Charles Gossin

Mérite Maritime créé en 1930 par le Ministre de la marine marchande (lien vers Wikipédia)

10 personnes du dunkerquois décorés au titre du sauvetage (Liste non exhaustive)

Chevalier

Arsène Bossu – Didier Bossu -Auguste Brunet – Alfred Brunet – Joël Brunet – Pierre Jean-Baptiste Gens (Gr)  – Eugène Vandenbussche (Gr) – Claude Vandendriessche

Officier

Charles Gossin –

Grand Croix

Louis Bossu –

Prix Montyon appelé Prix de Vertu remis par l’Académie Française

Médaille Prix Monthyon Prix de vertu Académie Francaise

Le prix Montyon est un ensemble de prix créés à l’initiative de Jean-Baptiste Auget de Montyon et décernés par l’Académie française et par l’Académie des sciences.

Jean-Baptiste de Montyon avait fondé trois prix, tous trois appelés prix Montyon. Les deux premiers sont décernés par l’Académie française : le premier sous la dénomination de prix de vertu, était remis à des personnes méritantes, le second, prix pour l’ouvrage littéraire le plus utile aux mœurs, fut remis pour la première fois en 1782. Le troisième est un prix scientifique remis par l’Académie des sciences.

Le prix de Vertu a été maintes fois mentionné par Balzac dans ses romans et vivement critiqué par divers auteurs tels que Remy de Gourmont ou Charles Baudelaire en raison de l’aspect ostentatoire de la charité qu’il récompense. Baudelaire a également désapprouvé les prix attribués à ceux qui font une littérature à base de bons sentiments. Il est également critiqué par Octave Mirbeau.

Depuis sa création le prix à été attribué à certains de nos sauveteurs

                                                 1846 – Frédéric Sion

                                                 1848 – Joseph Looten

                                                 1884 – Charles Pierre Lavie

                                                 1896 – Charles Gossin

Prix Henri Durand  (De Blois) remis par l’Académie Française

Médaille Henri Durand de Blois

M. HENRI DURAND (de Blois), ancien négociant, demeurant de son vivant à Paris, et décédé à Nice, le 10 mars 1890, sans laisser d’héritier à réserve, a institué pour sa légataire universelle la caisse des invalides de la marine, en vertu d’un testament en date du 15 septembre 1889, qui contient, à l’article 13, au sujet de l’emploi de sa fortune, des dispositions que nous ayons déjà rappelées lors des premières attributions de ces prix.

En exécution de ces dispositions testamentaires, à formuler de nouvelles propositions, le comité des inspecteurs généraux de la marine, attribue des prix et des portions de prix, aux personnes méritantes dans la limite de 4 000 francs annuels

Depuis sa création plus 23 sauveteurs du dunkerquois ont été recompensés 

Médaille pour Actes de Courage et Dévouement ministère de la Marine

Médaille pour Actes de Courage et Dévouement de l’Intérieur