Année 1840 Sauvetages individuels

4 personnes sauvées dont 2 enfants

1840

Gaspard Molein, préposé des douanes à Dunkerque, sauve le sieur Lorgmer qui s’était jeté dans le canal de la Cunette.

Sept jours plus tard  Gaspard Molein sauve dans des circonstances semblables un autre désespéré.

Moniteur Universel du 9 mai 1840 – 0019

10 février

Dunkerque :  

Un vieillard, ayant voulu traverser d’un bateau sur le quai, tombe dans le canal. il aurait péri si le sieur Michel Marie Denaert, menuisier, ne se fut élancé tout habillé dans l’eau. Ce n’est qu’après de grands efforts qu’il parvint à le ramener sur la rive.

Le même sauveteur s’était honoré d’un sauvetage il y a 4 ans.

Moniteur Universel du 10 février 1840  0446

3 mars 

Un enfant de 5 ans, nommé Benjamin Huret, tombe dans le port où il y avait deux mètres d’eau encore, distants de quatre mètres du bord du quai. La foule spectatrice de l’accident délibérait sur les moyens de porter secours. 

Frédéric Sion gendarme maritime, s’approche, et, sans hésitations, se jette tout habillé dans le port, saisit avec ses dents les habits de l’enfant, puis s’attache aux cordes qui lui sont tendues d’en haut et remonte en s’en aidant jusque sur le quai où il dépose le jeune Huret, qu’il vient d’arracher à la mort. 

La Dunkerquoise 1840  – 0020

21 Avril   

Frédéric Sion, Gendarme maritime, s’aperçoit qu’un jeune garçon d’environ douze ans dans un canot qu’il dirigeait avec maladresse, est précipité dans le chenal, la marée était haute.

Il franchit aussitôt deux navires, puis deux bélandres et de la dernière s’élance, encore tout habillé, dans l’eau. Il parvient à retirer le jeune garçon qui allait se noyer et il est recueilli avec lui dans un bateau qui les remet tous deux à terre.

L’enfant, fils d’un batelier nommé Grenu est reporté sain et sauf à son père qui apprend à la fois le danger où s’est trouvé son fils et le nom de celui qui l’en a retiré. Cette fois, Sion a eu les téguments de la jambe gauche déchirés par une patte d’ancre qu’il avait violemment heurtée sur le pont d’un des deux bélandres qu’il avait franchies avec précipitation.

La Dunkerquoise 1840 – 0021 

Sources 

Annales du sauvetage et presse diverse