Année 1860 Sauvetages individuels

6  personnes sauvées dont  1 enfant

16 février

Louis Masson, maître au cabotage inscrit à Gravelines sauve une personne à Dunkerque

Moniteur Universel 19 mai 1868    0207

2 octobre

Tombé dans le port au niveau du Leughenaer, un garçon boulanger ne sachant pas nager est sauvé par le gréeur Hivin dont ce n’est pas le premier acte de dévouement..

L’Autorité 13 septembre 1860 0208 

30 septembre 

Tombé d’un canot dans lequel il jouait dans le bassin des chasses, Alphonse Gontier, 5 ans, est sauvé de la noyade par le cantonnier du port Joseph-Désiré Jouin.

L’Autorité 2 octobre 1860  0209 

13 octobre

Tombé à l’eau par forte houle et grand vent en voulant traverser l’écluse du bassin du commerce au moment où les ponts de la Citadelle étaient ouvert, le gardien de phare Vergriete est sauvé par le sieur Bouquet qui lui maintient la tête hors de l’eau en attendant qu’on les hale à l’aide d’amarres.

Le sieur Bouquet a déjà reçu deux médailles d’honneur dont une de 1ère classe 0210 

L’Autorité 16 octobre 1860

3 novembre 1860

Le canotier-lamaneur Salendrousse sauve in extremis un pilote belge tombé dans le port près de la câle des pêcheurs.

L’Autorité 3 novembre 1860  0211 

18 décembre

Charles-Pierre Lavie, marin inscrit à Dunkerque, a accompli un sauvetage à Ostende.

Moniteur Universel du 21 mars 1864  0212