Année 1870 Sauvetages individuels

7 personnes sauvées dont 4 enfants

22 mars

Les matelots Pierre Victor Eggrickx, Pierre Cattoen et Jean Baptiste Lavie sauvent 2 hommes

A0473

7 juillet

Le marinier dunkerquois Jean Boole se jette dans le canal pour retirer un enfant qui se noyait à Cambrai

Médaille d’argent de 2e classe

Le Moniteur universel-A0470

18 juillet

Le fils de monsieur Vermout le pâtissier, âgé de 9 ans s’est noyé samedi en se baignant dans le canal des moëres. Le fils Mater (Maté), fossoyeur,  est arrivé pour sauver ce malheureux enfant,  il était trop tard et il ne fut retiré de l’eau qu’un cadavre. Monsieur Maté est déjà médaillé comme sauveteur et part pour l’armée du Rhin.

A1055

26 août

Julien François Rabin matelot sauve un enfant

Journal officiel du 25/7/1874 A0471

28 août

Julien François Rabin sauve un autre enfant

Journal officiel du 25/7/1871  A0472

11 septembre

Un enfant est tombé dans le bassin du commerce. Un homme cherche à lui porter secours sans savoir nager courant ainsi le risque de s’y noyer. le gréeur Auguste Hivin parvint non sans effort et danger à les sauver tous les 2.

A0474

Sources 

Annales du sauvetage et presse diverse