Sauvetages individuels 1880

21 personnes dont 9 enfants sauvés

 

Note de lecture

Par facilité de saisie sont regroupés sous le terme « douanier » les préposés, brigadier et sous-brigadier des douanes. La description de la ligne Torrès est disponible ici

21 janvier

Le matelot Pierre Ange Conan saute dans l’eau et sauve un marin tombé dans le port de Dunkerque

0318

13 février

1h du matin, Adrien Clou ,48 ans, marin à bord du bateau de pêche ARCHE D’ALLIANCE, amarré près de la cale des pêcheurs, en rentrant à son bord, glisse sur la tablette du quai et tombe à l’eau entre le quai et le navire. Le pilote Fourcrois est de service, il entend les cris de la victime et accourt sur les lieux. Il lui jette une bouée de sauvetage au moyen de laquelle, avec l’aide du sieur Bernaert Louis, canotier, ils peuvent sortir de l’eau le marin.

A1035

14 février

Le maître au cabotage Félix Le Barbier saute dans l’eau et sauve un marin tombé dans le port de Dunkerque

0319

21 février 1880

10h du matin, Edmond Delabre, âgé de 36 ans, cordonnier de la ville, tombe accidentellement dans l’avant-port, près duquel des pêcheurs. le maître de pêche Charles Lavie se laisse glisser entre le navire et le quai au moyen d’une corde et le retire sain et sauf

0320

28 février

Le matelot Auguste Victor Bocage saute dans l’eau et sauve un mousse de la noyade dans le port de Dunkerque

0321

 2 mars

Jean Baptiste Leurele, 31 ans, journalier, 33 rue de Bergues, tombe accidentellement à l’eau en marchant sur la tablette du quai du bassin du commerce. Il en est retiré presque aussitôt par plusieurs hommes de l’équipage de la goélette la TRAVAILLEUSE accostée dans le bassin

A1034

Avril 1880

Vers 11h la jeune Stéphanie Lesigne, âgé de 8 ans, demeurant 30 rue des arbres, joue avec ses camarades, lorsqu’elle  tombe dans le bassin de commerce dont elle est retirée aussitôt saine et sauve par le nommé E.Lebon, âgé de 25 ans

A1032

Gravelines : vers 16h30, une barque de pêcheur chavire dans les brisants. Les 6 hommes de l’équipage,  un marin, père de 3 enfants et un jeune mousse ont péri dans les flots..  Les 4 autres ont réussi à gagner la terre à la nage ou ont été sauvés par le garde maritime Coppyn

A1033

4 avril

Les douaniers Gallaud et Darcourt sauvent le capitaine Bounard de l’ESPIEGLE. Sauvetage opéré par ligne Torrès.

0322

8 avril

Le marin Émile Gaston Lebon sauve un enfant de la noyade en se jetant à l’eau.

0323

8 avril 1880

Vers 11h, le jeune Henderyck, âgé de 11 ans, demeurant chez ses parents, 54 rue du collège, joue avec plusieurs enfants de son âge, près du pont de la citadelle quand il tombe dans le bassin du commerce. Le marin Louis Hochard, âgé de 32 ans, qui se trouvait dans un canot s’empresse de le secourir et parvient le retirer sain et sauf.

A1031

19 avril

Un batelier de dunkerque, a sauvé une jeune fille de 17 ans nommé Hostelandt, tombée dans le canal de dérivation.

Journal l’Autorité 0324

19 mai

Le charpentier Nicolas Jules Desruelle saute dans l’eau et sauve un mousse de la noyade dans le port de Dunkerque

Ministère de la Marine témoignage officiel de satisfaction 0325

21 juin

Le douanier Liévin aidé par l’entrepreneur Masse sauve , avec une ligne Torrès, le marin allemand Hilsmin embarqué sur l’AGNES en le maintenant en surface avant qu’il ne soit récupéré par le canot de son bâtiment.

0326

31 août

Le matelot Pierre Marie Auguste Salun saute dans l’eau et sauve un enfant de la noyade dans le port de Dunkerque

Ministère de la Marine , témoignage officiel de satisfaction 0327

21 septembre

Le tailleur William Morey saute dans l’eau et sauve un enfant de la noyade dans le port de Dunkerque

Ministère de la Marine , témoignage officiel de satisfaction   0328

15 novembre

Le douanier Emile Hauchart sauve, avec une ligne Torrès, un ouvrier du port qui a chuté en voulant s’embarquer sur le navire autrichien JACOB.

0329

Sources
Annales de la Société Centrale de Sauvetage des naufragés 
Journal officiel
Presse diverse -L’Autorité – source principale

NDLR  l’état de l archive journal Autorité de 1880 ne permet pas de poursuivre les recherches au dela du mois d avril