Sauvetages individuels année 1881

31 personnes sauvées dont 17 enfants

3  février

Vers 4h du soir, un enfant de 8 à 9 ans, s’avance imprudemment sur un glaçon flottant sur le canal près du quai Saint-Martin. Il glisse et tombe à l’eau. Le patron du bateau, le  jeune Ernest Coquelle se précipite au secours de l’enfant et est assez heureux pour le sortir du péril. Le sieur Coquelle n’en est pas à son premier sauvetage

A1056

17 mars

A 11h30, le nommé Busselet, Jules,29 ans, journalier demeurant 15 rue du gouvernement était occupé à décharger des tourteaux à bord du AURELIA-GENOVA, amarré dans le bassin du commerce lorsqu’il glissa et tomba à l’eau. Le batelier André Queniz se précipite à son secours et parvient à le ramener sain et sauf à terre.

A1057

5 avril

 vers 3h de l’après-midi, un enfant, le nommé Derensi, était monté à bord du canot du remorqueur MARINE, lorsque en jouant, il tombe à l’eau. Le capitaine du remorqueur monsieur Wadoux, entendant ses cris de détresse, se précipite à son secours et est assez heureux pour le ramener sain et sauf.

1058

27 avril

Le pilote Emile Jacques Louis Hostens sauve un homme

Ministère de la Marine médaille d’argent 2e classe 0330

27 avril

En état d’ivresse. le matelot norvégien Halsceth du JOHN FAUGHT dansait sur le quai quand un faux mouvement le précipita dans le chenal. Le marin Choisy, 28 ans du LEON MARIE de Trouville, s’empressa de se porter à son secours et parvint à le retirer de l’eau. Il arriva à demi-asphyxié au poste des pilotes où le docteur Villette le fit transférer à l’hospice.

Ministère de la Marine témoignage officiel de satisfaction 0331

7 mai

Vers 11h30 du matin, un jeune enfant de 18 mois, Florent Grossard a failli devenir victime de la négligence de ses parents. Le pauvre petit était tombé dans un fossé plein d’eau, séparant les propriétés de messieurs Dolet et Codron, rue des passerelles. Il s’y serait infailliblement noyé si, Madame Dormieux, sa voisine, venue par hasard, puiser de l’eau n’était parvenue à retirer à temps cet enfant qu’elle a remis aux mains de ses parents.

A1059

7 mai

Le commis Émile Delattre se promenait en compagnie de Léon Guillain, lorsque tout à coup, il voit une petite fille de 12 à 14 ans tomber à l’eau. Sans prendre le temps de retirer ses vêtements, monsieur Delattre plonge immédiatement et est assez heureux pour saisir l’enfant. Cette dernière s’ accrochant avec énergie à son sauveteur paralyse ses mouvements, on crut qu’il allait payer de sa vie son acte de dévouement. Heureusement monsieur Delattre atteint la berge et avec l’aide de monsieur Guillain se sort de ce mauvais pas. L’enfant est sauvé

A1060

22 mai

Vers 15h30, Le jeune Marizot, âgé de 7 ans, fils du pilote de ce nom, demeurant rue des vieux remparts,72, tombe accidentellement dans le bassin du commerce. L’enfant allait infailliblement périr sans la promptitude du capitaine Bozzo, du navire italien AZARO- GENOVA qui se porte à son secours au moyen d’un canot et le retire sain et sauf

A1061

27 mai

Monsieur Grenon, receveur d’octroi, à Bourbourg, donne une nouvelle preuve de son courage. Il sauve le jeune Pieters, agé de 9 ans, qui tombe à l’eau dans les fossés des fortifications et allait périr sans ce brave receveur qui se précipitant à son secours est assez heureux pour le retirer sain et sauf.

A1062

28 mai

Les marins Pierre-Joseph Gens* et Jean-Charles Fournier  sauvent un enfant (Petit-Fort-Philippe)

Ministère de la Marine témoignage officiel de satisfaction 0332

12 juin

2 frères Edouard et Ernest Letendart, raffineurs de sel, pêchaient à l’extrémité de l’estacade ouest lorsqu’ Edouard perdit l’équilibre et tomba à l’eau. Ernest, dont les actes de courage ne sont plus à compter, et qui dernièrement recevait encore une médaille de sauvetage se précipite au secours de son frère. Malheureusement ce dernier le saisit et rend inutile, par son étreinte désespérée, les efforts de son sauveteur. Le moment est critique, les 2 frères vont périr lorsque monsieur Vanrycke, surveillant de la drague, se jette à leur secours et parvient leur faire gagner la rive.

A1063

13 juin 

19h30 Julie épouse Delhaye, née Viviez, âgée de 48 ans, batelière à bord de L’ALUSKA d’Holques, tombe accidentellement dans l’eau du bassin de l’arrière-port. Elle est immédiatement retirée par son mari au moyen d’une gaffe.

A1064

19 juin 

Le marin belge Michel Jacques Mauris sauve un enfant

Ministère de la Marine Témoignage officiel de satisfaction 0333

24 juin 

Le voilier Numa Toussaint Blomme*, le charretier Désiré Wuillot* et des officiers du 16e chasseur Hauteclocque et Laurenge sauvent deux prêtres l’abbé Plouvier et un autre. Les abbés Goussen et Engelhaere ne pourront être sauvés

Ministère de la Marinetémoignage officiel de satisfaction (Charretier) 0334
Ministère de la Marine médaille d’argent 2e classe (Blomme)

12 juillet 

Le pilote Pieters, et le jeune Vanhecke, âgé de 6 ans, à bord du bateau pilote 371, amarré au quai des Anglais, perdent l’équilibre et sont précipités dans le chenal. Le pilote qui tenait l’enfant dans ses bras, excellent nageur, ne lâche pas l’enfant et rejoint bientôt la terre ferme pour le remettre entre les mains de son père qui était déjà dans l’eau jusqu’à la ceinture.

A1065

25 août

Le jeune Malabel, âgé de 8 ans, habitant 14 ruelle Saint Pierre, joue sur le quai. Un faux mouvement le précipite dans le chenal. Le sieur Devos Louis, marin, qui se trouvait dans un canot, est assez heureux pour saisir l’enfant par les cheveux et le sauver

A1067

27 août 

Le sauveteur Charles Pierre Schabanel sauve un enfant

Ministère de la Marine Témoignage officiel de satisfaction 0335

3 septembre 

Le canot lamaneur numéro 12 bis sortait vers 9h du port et se rendait en rade sous la conduite du patron Eggryckx, avec les matelots Arthur Amers, Louis Michel et Louis Noster. Arrivé au niveau du monument Tixier, le canot chavire. Les 3 matelots purent, eux-mêmes, se sauver à la nage, mais le patron, surpris par l’accident ne put, quoique excellent nageur, se retirer sain et sauf, sans l’aide de 2 marins étrangers qui, après l’avoir sorti de l’eau, le transportèrent à la taverne anglaise.

A1068

14 septembre

Le matelot Pierre Jean Baptiste Lavallée sauve un enfant à Petit-Fort-Philippe.

0336

15 septembre

Le matelot Désiré Paul Vivier sauve un homme

Ministère de la Marine témoignage officiel de satisfaction 0337

24 septembre

À Gravelines, le jeune Devos, âgé de 4 ans, échappe à la surveillance de sa mère, va jouer près de l’écluse et tombe à l’eau. Monsieur François Roche, qui pêchait non loin de là, se jette à l’eau tout habillé et ramène l’enfant à sa mère.

A1069

2 octobre 

17h45, le sieur François chapey, âgé de 31 ans, patron du bateau de pêche 627 de Calais, voulant regagner son navire amarré dans le bassin de commerce, tombe accidentellement à l’eau d’où il est retiré immédiatement sain et sauf par des passants.

A1070

4 octobre

17h45, la jeune Alice Wulles, âgée de 9 ans, tombe accidentellement dans l’eau, en passant sur la passerelle des portes de l’écluse du bassin du commerce. Elle en est retirée et sauvée par le sieur Lagassy Alfred Henry, qui s’est laissé glisser sur une des barres de fer de cette écluse, et a pu ainsi saisir l’enfant au moment où elle remontait à la surface de l’eau.

A1071

12 octobre 

Le matelot Alfred Joseph Brunet sauve un enfant ( Gravelines)

Ministère de la Marine médaille d’Argent de 2° classe 0338

17 octobre

10h du matin, monsieur Debaecke, de Rosendaël, passe sur le pont des fortifications pour se rendre à son travail, lorsqu’il voit un enfant de 6 à 7 ans en train de se noyer. N’écoutant que son courage, monsieur Debaecke se précipite à son secours et ramène l’enfant sain et sauf sur la berge.

A1077

19 octobre

Pauline Haine 65 ans, pensionnaire des petites sœurs des pauvres, tombe accidentellement dans l’eau près de la porte de Rosendaël. Un passant accourant aux cris de détresse la retire et la transporte au poste d’octroi où les soins les plus empressés lui  sont donnés. Le courageux sauveteur refuse de dire son nom.

A1072

1 novembre

Le jeune Ballois, âgé de 13 ans, joue sur le bateau de pêche SANTA MARTORIS, lorsqu’un faux pas le fait tomber à l’eau. Un autre jeune homme, le nommé Rivin, mousse du pêcheur 788, se précipite à son secours et le ramène sain et sauf sur la berge

A1073

22 novembre

Le journalier Louis Rees, âgé de 48 ans, se rend à bord du navire BERTHA, lorsqu’il fait un faux pas et tombe entre le quai et le navire. il en est retiré immédiatement sain et sauf au moyen d’une corde lancée par le sieur Delfy Théophile.

A1074

8 décembre

Jean Baptiste Vanhille, âgé de 64 ans, demeurant 2 rue Guilleminot, se rend en canot à bord d’un navire dont il a la garde. Un faux mouvement précipite le vieillard à l’eau. Heureusement pour lui, les sieurs Victor Ameline et Alfred Delalande, matelot des douanes, se trouvaient dans leur embarcation, et ont pu se porter rapidement au secours de Vanhille.

A1075

 24 décembre

Occupé au déchargement du vapeur anglais EGBERT, Auguste Pooret, âgé de 26 ans tombe dans le bassin de Freycinet. L’entrepreneur de déchargement Thely le retire de ce mauvais pas à l’aide d’une corde.

A1076

Sources 
Annales du sauvetage et presse diverse